LA SOPHROLOGIE CAYCEDIENNE C'EST QUOI ?

La sophrologie caycédienne est la sophrologie dans sa forme authentique avec sa méthodologie originelle telle que créée en milieu hospitalier puis développée depuis 1960 par son fondateur, le Professeur Afonso Caycédo neuropsychiatre.

  • Étymologie

    Le terme « sophrologie » est composé de 3 formants du grec ancien :

    • sos qui signifie l’harmonie.
    • phren, la conscience.
    • logos, l’étude.

    Ses principes fondamentaux

     

    Une référence philosophique de la sophrologie est la phénoménologie de Husserl. La sophrologie permet de faire émerger à la conscience des phénomènes qui peuvent être ainsi compris. Les sophrologues la présentent souvent comme une science de la conscience, un art de vivre (la sophrologie se vit, plus qu’elle ne s’apprend, et une philosophie phénoménologique et existentielle. Elle s’appuie sur trois principes:

    Le principe d’action positive (toute action positive dirigée vers la conscience se répercute positivement sur tous les éléments psychiques de l’être).
  • Le principe du schéma corporel comme réalité vécue ( c’est par la découverte de son corps et de son fonctionnement que les phénomènes psychiques trouvent du sens).
  • Le principe de la réalité objective ( Le sophrologue se doit d’être conscient de ce qui se passe en lui même pour en tenir compte face à son client).

     Le sophrologue n'est pas un médecin, il ne pose pas de diagnostic et n'influence pas les choix thérapeutiques des personnes qui le           consulte. Le sophrologue reste un pédagogue avant tout, un auxiliaire précieux pour les professionnels de santé avec lesquels il peut travailler en toute collaboration mais ne les concurrence pas. Il dirige vers un thérapeute compétent et dûment qualifié la personne qui nécessite une aide qui ne relève pas de ses compétences.